ENSEIGNEMENTS Coraniques
Divinité coranique

Jésus selon le coran Questions sur Jésus
L'unicité de Dieu
Parole incréée
Tri-unité Coranique
Débat divinité
Les Deux natures
Jésus est Dieu
Parole, verbe esprit
La tri-unité coranique
Né, mort, ressuscité

Le Coran

Révélation
Qu'enseigne le Coran
L'ordre du coran
Le Coran confirme
Le Coran est falsifié
Falsification
Science du coran
Science coranique
Science et théologie
Génie coranique
Contradictions Coran
Versets équivoques
Préceptes
Le coran confirme
Préceptes du coran

Islam 

l'Histoire de l'Islam
L'origine de l'islam
La vraie histoire
Dogmes
Ramadan
Le fruit de l'Islam
L'islam message Caricatures

Dogmes

Théologies
Le péché originel
Aucune certitude
Paradis-enfer
Aucun espoir, mais
La Miséricorde
El Mouharem
Evangile ou injil?
Licite ou illicite?
Paroles mauvaises
Le Mahdi
Paroles mauvaises
Conversion
Le voyage nocturne Sourates semblables Quatre preuves
Eudes islamiques
Faibles Arguments
Anges, Djinns

Mohammed

Mohammed
Le voile déchiré
Un Prophète comme
Mensonges

Allah

Allah et la femme
Ilah ou Dieu
Qui est Allah
L'amour d'Allah

Hadiths

Hadith
La Sunna

Bible

Incompréhensions
Ce que croit
Machmadin
Bible et science
Divergences
Questions réponses

Christianisme 

christianisme
Barnabé
Barnabé suite
Paul
Faux prophètes
Erreurs?
Similitudes
Questions 
Si j'étais musulman
Votre salut 
Raisonnements
Contradictions
En dire autant
Etude Celse 
Mythe ou réalité?
Versets sataniques
Conclusion




LIS ! (IQRA)

Une nuit du mois de Ramadan, alors que Mohammed  se trouvait seul dans une grotte, un ange se présenta à lui sous forme humaine. Il ordonna d'un ton autoritaire à Mohammed  Lis ! Mohammed  lui répondit qu'il ne savait pas lire. L'ange saisit alors Mohammed  et le serra violemment entre ses bras jusqu'à ce qu'il suffoque. Il le lâcha et lui répéta avec autorité :  Lis ! Mohammed  qui ne savait pas lire lui répéta qu'il en était incapable. L'Ange le ressaisit alors et le serra plus fort encore. Mohammed  arriva à l'extrême limite de ses forces. L'Ange répéta son ordre pour la troisième fois : Lis ! Mohammed  ne put que répondre qu'il n'était pas de ceux qui lisent. Une fois encore l'ange le serra de la même façon puissante avant de le relâcher. Il lui dit alors :

Sourate 96, Al 'Alaq (L'adhérence), versets 1-5  Lis, au Nom de ton Seigneur qui a créé, il a créé l'homme d'un caillot de sang. Lis ! et ton Seigneur est le Plus-Généreux, [celui] qui a instruit l'homme au moyen du calame  L'a instruit de ce qu'il ne savait pas…

Ce qu'on peut lire, sur plusieurs sites musulmans !

Ikra! se qui signifie "lis !" Je ne suis pas de ceux qui savent lire, répondit Mohammed. Mais l'Archange insista : Lis ! (Iqra) au nom de ton Seigneur qui a créé qui a créé l'homme d'une adhérence

Les musulmans se sont vites empressés de prendre ce verset pour dire que Dieu s'adresse dans Isaïe à Mohammed ; puisque le coran contient ses phrases (Lis au nom de ton seigneur !) Sur ce Mohammed  dira : je ne sais pas lire ! Seulement voila le texte ci dessus, ne se trouve nul part dans  coran, c'est un ajout ! Les textes du coran prouvent au contraire de ce hadith tardif, que Mohammed savait lire !

Mohammed illettré !

Sourate 7 :157. Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l'évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui ; ceux-là seront les gagnants.

Contradiction évidente, Mohammed savait lire !

sourate 17 45. Et quand tu lis le Coran, Nous plaçons, entre toi et ceux qui ne croient pas en l'au-delà, un voile invisible

وَجَعَلْنَا عَلَى قُلُوبِهِمْ أَكِنَّةً أَن يَفْقَهُوهُ وَفِي آذَانِهِمْ وَقْراً وَإِذَا ذَكَرْتَ رَبَّكَ فِي الْقُرْآنِ وَحْدَهُ وَلَّوْاْ عَلَى أَدْبَارِهِمْ نُفُوراً

106. (Nous avons fait descendre) un Coran que Nous avons fragmenté, pour que tu le lises lentement aux gens. Et Nous l'avons fait descendre graduellement.

 وَقُرْآناً فَرَقْنَاهُ لِتَقْرَأَهُ عَلَى النَّاسِ عَلَى مُكْثٍ وَنَزَّلْنَاهُ تَنزِيلاً

Sourate 96 : 1. Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, 3 Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble

اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ

Iqra a ordonné l'ange, ce qui signifie Lis ;  et encore récite. La réponse de Mohammed fut qu'il ne savait pas lire.

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.1. Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé,2. qui a créé l'homme d'une adhérence.3. Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble,4. qui a enseigné par la plume [le calame],5. a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas.  

J'ai eu beau chercher, je ne vois nul part, la partie du premier récit ci-haut dans le coran, disant que Mohammed ne savait pas lire ! Le coran a été écrit en l'espace de vingt ans et les hadiths, plus de 2 siècles après Mohammed !  Il a été facile de faire de

 Mohammed un illettré. Cependant, le coran ne le dit pas que Mohammed ne savait pas lire ! Les versets au contraire contiennent un ordre formel LIS ! Par trois fois, l'ange demande à Mohammed de Lire ! Si Mohammed ne savait pas lire, l'ange n'aurait pas par trois fois demandé de Lire ! C'est absurde, Dieu ne sait-il pas tout ?  

Les musulmans devaient absolument faire concorder ce passage d’Isaïe avec le soi disant illettrisme de Mohammed !       

Isaïe 29 : 10 Car l'Eternel a répandu sur vous un esprit d'assoupissement; Il a fermé vos yeux les prophètes, Il a voilé vos têtes les voyants. 11 Toute la révélation est pour vous comme les mots d'un livre cacheté Que l'on donne à un homme qui sait lire, en disant: Lis donc cela! Et qui répond: Je ne le puis, Car il est cacheté; 12 Ou comme un livre que l'on donne A un homme qui ne sait pas lire, en disant: Lis donc cela! Et qui répond: Je ne sais pas lire. 13 Le Seigneur dit: Quand ce peuple s'approche de moi, Il m'honore de la bouche et des lèvres; Mais son coeur est éloigné de moi, Et la crainte qu'il a de moi N'est qu'un précepte de tradition humaine.

Ils inventèrent un hadith qui concorde avec le texte d’Isaïe ; mais aussi avec un mensonge, qui consiste nous faire croire que Mohammed ne savait pas lire, lui, un riche commerçant !

voila ce hadith mensonger qui arrangent musulmans

En effet on peut trouver dans la « Sira d' Ibn Hicham » ( édition, Maktabat al kulliyat, Le Caire 1974 vol.1 p. 220-222), les versions suivantes : Mohammed (sas) dit « lorsque j'étais en plein sommeil, Gabriel est venu me voir avec un livre couvert de tissu en pure soie, puis il m'a dit « lis ! » Je ne sais pas lire, je lui ai répondu. Il m'a poussé violemment avec ce livre à tel point que j'ai pensé que j'allais mourir. Et il m'a laissé par la suite » (cette scène s'est répété deux fois) Enfin Mohammed (sas) dit : « Qu'est ce que je lis » ? Alors Gabriel répète son acte précédent deux fois puis demande à Mohammed (sas) de répéter les premiers versets coraniques «  Lis au nom de ton Seigneur » Et quand je me suis réveillé, ces mots se sont inscrits dans mon cœur tel un livre » ajoute Mohammed (sas)

Le Prophète Mohammed  a dit : La seule chose que vous devez écrire venant de moi est le Coran. (Ahmed, Vol. 1, Page 171, et Sahih Muslim. Cette Hadith dit que le prophète a maintenu sa position anti-Hadith jusqu'à sa mort. (Ahmed, Vol. 1, Page 192)

Donc tous les hadiths sont mensongers, et si on s’en tient uniquement au coran Mohammed savait lire. Les intellectuels Musulmans ont décidé de prétendre que Mohammed était illettré. Ils ont cru que cela ferait de la grandeur littéraire du Coran, une chose vraiment miraculeuse. Le mot sur lequel ils se sont basés était UMMY ! Mais la signification évidente de ce mot est Païen. C'est à dire quelqu'un qui ne suit aucune écriture la Torah, l'évangile ou le Coran) voir sourate 2:78, 3:20 ; 75, 62:2 cela ne veut pas dire illettré.

Conclusion : Les musulmans ont agit de la même manière avec la mort de Issa (Jésus) ; qu’ils démentent dans un verset qui en abroge 3 ; et un hadith qui solutionne les contradictions du Coran !

Mohammed savait donc bien lire et le mot rendu  illettré dans la sourate 7:157. doit être traduire par  sourate 2 78. Et il y a parmi eux des illettrés qui ne savent rien du Livre hormis des prétentions et ils ne font que des conjectures

Sourate62 :2. C'est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils étaient auparavant dans un égarement évident

On doit donc traduire : Sourate 7:157. Ceux qui suivent le Messager, le Prophète (autrefois ) égaré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l'évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui ; ceux-là seront les gagnants.  

binjilc

          @Coproduit 2003 MPEMF-ACTES-(29)